Energie,  Gazette de Cozette : Conseils et décryptage

Optimiser son style de vie : où comment se faire accompagner pour mieux vivre par le coaching global

« Le coaching est un outil de développement personnel et professionnel qui permet de prendre conscience de soi, de ses ressources, de ses potentiels.

C’est un outil d’accompagnement d’une personne qui se positionne en transition entre ce qu’elle vit aujourd’hui et ce qu’elle souhaite vivre demain. »

 

"Tout le monde a besoin d'un coach." Bill Gates

 

« Le coaching s’est développé à partir des années 1950 dans le monde du tennis, puis a été décliné dans de nombreux domaines. 

Ce type d’accompagnement est bien implanté dans le monde anglo-saxon et commence à se démocratiser en France. Dans notre pays, il souffre encore d’une réputation élitiste ou réservée aux personnes riches, mais heureusement les mentalités évoluent. « 

 

« Le travail du coach est de travailler avec son élève du présent vers le futur avec une notion d’objectifs à atteindre. »

1. Le coaching global, qu’est-ce que c’est ?

« C’est une approche de coaching qui prend en compte tous les aspects du quotidien.
On travaille sur le sport bien sûr, mais aussi sur le sommeil, l’alimentation, la gestion des émotions, la confiance en soi, la gestion du temps. »

 

« Beaucoup de personnes font du sport pour être en bonne santé, mais la « bonne santé » est plus complexe qu’il n’y paraît. Le bien-être général n’est pas seulement une courbe de fréquence cardiaque ou de volume d’oxygène. »

« C’est un équilibre multi-factoriels. »

« Si l’on veut atteindre ses objectifs minceur ou viser la bonne santé en générale il est important de comprendre que tout est lié. »

 

« Par exemple, se mettre au sport sans contrôler son alimentation n’est pas optimal. »

 

« Si vous faites du sport mais ne gérez pas bien votre alimentation, vous n’atteindrez pas vos objectifs de perte de poids, et donc vous allez vous décourager et probablement abandonner, ou bien vous allez vous blesser car vous n’allez plus assez-vous nourrir et du coup vous serez obligé d’arrêter les entraînements physiques.

Un autre exemple, si vous vous mettez au sport avec un manque de sommeil, vous allez être fatigué, les séances seront peu efficaces, vous augmentez les risques de blessures et donc l’abandon. 

C’est pour toutes ces raisons que le coaching global existe. Avec cette approche et cette perception des choses, on va harmoniser votre style de vie et donc optimiser les chances de succès au maximum. »

2. Débuter le coaching global avec Clément Bucaille

« Avant chaque début de coaching, je propose un entretien de 15 à 30 min afin de comprendre quel est le style de vie de mon élève. 

 

Il est primordial que je comprenne où se positionne la personne dans un certain nombre d’items :  

A-t-elle confiance en elle ? Est-elle stressée ? A-t-elle un passé sportif ? D’où vient sa motivation ? Etc…

 

Lorsque j’ai toutes ces réponses, nous analysons ensemble les points sur lesquels travailler rapidement avec des solutions faciles à mettre en œuvre dans le but d’avoir des résultats rapides. 

 

Cela permet d’être très vite en zone de réussite et donc de favoriser un état de bien-être, de motivation et d’énergie positive. »

3. Quand débuter le coaching global

« Le meilleur moment pour démarrer un coaching global, c’est le moment que l’on a choisi. 

 

D’après une étude de Berger et al. (2002), 50% des gens abandonnent après les 6 premiers mois. 

 

Alors comment faire pour persévérer ?

 

Il faut avoir un déclic personnel. 

Il y a deux types de motivation qui déclenchent une action. La motivation extrinsèque et la motivation intrinsèque. »

– « la motivation extrinsèque. C’est une motivation qui est déclenchée par un élément extérieur.  Par exemple « on attend de moi que je le fasse ». C’est une motivation assez « pauvre » qui survient en général après une remarque ou une pression de l’entourage. Cet élan de changement est d’assez courte durée car on ne fait pas les choses pour soi. »

 

– « la motivation intrinsèque (auto-détermination). C’est une motivation très puissante qui vient de soi, d’un désir de changement personnel. Par exemple « j’ai envie de le faire ». Elle permet d’accomplir de grandes choses et surtout de tenir sur la durée. »

    

« Pour répondre à la question, je dirai donc que le meilleur moment pour débuter c’est lorsque vous prenez conscience que cette décision va être bénéfique pour vous, que cela a du sens pour vous. 

A ce moment-là vous ne serez plus seulement motivé mais auto-motivé et ça fait toute la différence. »

4. Les aspects du coaching global

« Pour harmoniser et assainir son style de vie, sur quoi pouvons-nous travailler ?

 

Il y a différents leviers sur lesquels nous pouvons travailler.

l’activité physique. 

 

La base d’une vie saine est bien entendu l’activité physique, le sport. Comme on le dit souvent, « le mouvement, c’est la vie ».

Le fait de bouger va impacter plusieurs aspects de votre bien être.
 

En premier, cela va renforcer votre système immunitaire. Lorsque l’on fait du sport on sécrète des hormones telles que la sérotonine et la dopamine (hormone du bonheur et du plaisir), et elles vont impacter notre mental.
On va se sentir mieux mentalement, moins déprimé et donc moins malade.

 

En second, l’activité physique va jouer sur l’estime de soi et la confiance en soi. Lorsqu’on ne fait aucune activité physique on se sent mou et en général notre corps nous déplaît.
Petit à petit un écart se creuse entre les standards de beauté de la société et notre vision de nous-même. Cet écart fait naître un sentiment de frustration et de mal-être qui peut être réglé en parti par l’activité physique. 

On se sent mieux, plus actif, plus tonique et plus énergique.« 

le sommeil. 

 

D’après ce que j’ai pu observer à travers mes coachings, il est très souvent négligé.
Même si je pense que tout est interdépendant, le sommeil est vraiment primordial.
Si vous ne dormez pas bien, vous ne récupérez pas assez et le risque de blessures s’accroît énormément.
Il faut savoir aussi que le manque de sommeil ne peut pas empêcher la perte de poids mais peut empêcher la perte de masse grasse.
Il y a aussi d’autres aspects négatifs au manque de sommeil tels que, l’irritabilité ou le manque de concentration.

Pour un sommeil optimal il faut compter entre 7h30 et 9h. Et pour toutes les personnes qui pensent que cela est trop, qu’elles n’ont pas besoin de ces heures de sommeil, sachez que seule 1% de la population mondiale peut dormir moins de 7h30 sans éprouver d’effets secondaires.
Et même ces personnes en dessous de 6h30 de sommeil ont des effets secondaires. »

la nutrition.

 

Un des piliers d’une vie saine et pleine d’énergie c’est bien sur la nutrition.

 

C’est le carburant de notre corps.


Si vous mettez du mauvais carburant dans votre moteur vous aurez de moins bonnes performances, vous allez l’encrasser.

 

De plus la nutrition va impacter de multiples aspects de votre vie, le sommeil, le sport, le système immunitaire et aussi d’autres domaines. »

« Il y a encore d’autres aspects du coaching global très importants comme la gestion du stress, la gestion du temps ou la gestion des émotions, que je développerai dans un prochain article. »

5. Parlons de motivation

« Comment faire pour être assidu au sport ? C’est la question qui revient très souvent « Clément, comment tu fais pour être tout le temps motivé ?» »

 

« La plupart des gens voient la nutrition ou le sport comme une contrainte ou simplement un moyen d’arriver à un résultat, par exemple la perte de poids. »

« Je vais vous dire un secret :

Je ne suis pas motivé pour faire du sport, je ne me force pas à faire du sport. 

Le sport fait partie de moi, le sport fait partie de mon style de vie. 

Je ne me pose même pas la question, c’est une évidence pour moi. 

Lorsque vous aurez compris que le sport n’est pas juste une activité de perte de poids, mais plutôt une habitude pour atteindre un équilibre dans votre vie, 

Vous n’aurez plus besoin de motivation. »

« Comme je l’ai expliqué plus haut, il y a deux types de motivation et la plus efficace est celle qui vient de vous. »

 

« Tous les choix de l’être humain sont conduits en fonction de deux choses, plus de plaisir et fuir la douleur.

Et c’est là où le mental entre en jeu. Il faut associer les bonnes choses pour notre bien-être au plaisir et les mauvaises choses à de la douleur. 

Si pour vous, le sport est vu comme une contrainte, comme de la douleur, vous allez inconsciemment le fuir. Il faut changer ça dans votre esprit. Associez le sport à du plaisir et vous verrez que ce sera plus facile. »

« Pour l’alimentation c’est exactement le même mécanisme.

 

Personnellement, j’aime manger sain, cela me procure du plaisir, cela me rapproche toujours plus de mon objectif.

Lorsque je mange de « mauvaises choses » cela ne me procure pas de plaisir car je sais que mon corps n’en a pas besoin.

J’ai réussi à faire assimiler à mon cerveau que mal « bouffe » = douleur, alors je la fuis. »

6. Quelques astuces pour garder sa motivation intacte

« Il y a plusieurs astuces que je vais partager avec vous afin de garder sa motivation intacte :

 

            – ne jamais arrêter, ne jamais sauter une séance. Lorsque l’on est bien parti dans un cycle, il ne faut surtout pas le rompre sinon c’est la fin et je parle d’expérience personnelle. On se dit « ce n’est pas grave, j’irai demain ». Le lendemain, on se dit la même chose et sans s’en rendre compte deux mois se sont passés et on n’a toujours pas repris ! Mon premier conseil, n’arrêter jamais, sans raison valable bien sûr. 

 

            – ritualiser votre entraînement. Nous sommes des êtres d’habitudes. Nous n’aimons pas le changement et nous adorons nos petites habitudes. Si vous faites en sorte de ritualiser votre entraînement (même jour, même endroit, même heure), cela deviendra une habitude et la question ne se posera même plus. 

 

            – se trouver un partenaire de sport. Lorsqu’on fait les choses à plusieurs tout devient plus amusant, moins monotone, moins ennuyeux. Se trouver un partenaire de sport permet aussi de se responsabiliser par rapport à l’autre. Une personne compte sur vous et en général on n’aime pas décevoir les autres. A ce moment-là, vous ne pouvez plus abandonner car votre décision vous importera mais importera aussi à votre partenaire. »

L’état d’esprit, l’importance du mental

Bien évidemment avoir un bon état d’esprit est indispensable pour réussir à obtenir l’équilibre de vie que l’on souhaite.

« Dans tous les domaines, le mental est la base.

Lors d’une formation que j’ai récemment suivie, le formateur expliquait que 80% était de la psychologie et 20% de la mécanique.
Je suis entièrement d’accord avec ça.

Apprendre et savoir-faire sont relativement faciles.
Être assidu, être rigoureux, être concentré est beaucoup plus difficile à obtenir.

Il est très important de travailler son mental pour pouvoir obtenir et atteindre ses objectifs. »

« Pour pouvoir performer, il faudra lutter contre les autres et surtout contre soi-même. 

Nous sommes remplis de croyances limitantes inculquées par notre entourage et la société.
Il est indispensable de renforcer sa confiance en soi. 

Lors de certains coachings, beaucoup de mes élèves me disaient n’être pas capables de faire telle ou telle chose, alors qu’elles n’avaient jamais essayé. »

« Pour pouvoir casser ces croyances limitantes il faut changer ses actions. On ne peut pas changer les croyances d’une personne sans changer ses actions. 

On change les actions, on change donc les résultats et les nouveaux résultats changent les croyances. 

Appliquez-le et vous verrez. Je l’ai fait sur moi et ça marche. Je ne croyais pas être capable de faire certaines choses et j’ai pourtant réussi. »

« Ils ne savaient pas que que c’était impossible, alors ils l'ont fait." Marc TWAIN

« Je pense que le meilleur état pour réussir son coaching global est la curiosité et l’envie d’essayer. Si vous avez ces deux qualités vous réussirez sûrement. »

7. Le lifestyle fitness

« Lorsque vous souhaitez atteindre un bien être global avec ce type de coaching, il faut embrasser le style de vie en entier. Ne vous contentez pas de simplement faire du sport, il faut prendre soin de son sommeil, prendre soin de son alimentation, avoir un mental d’acier. »

 

« Encore une fois tout est lié. Une bonne alimentation, un bon sommeil, une activité sportive, de bonnes émotions vous permettront de changer votre style de vie. Vous ressentirez plus d’énergie, plus d’entrain et vous serez aspiré par un cercle vertueux. »

7. L’atteinte des objectifs

« Pour terminer cet article, nous allons traiter des objectifs et surtout de leur atteinte. 

Il n’est jamais facile d’atteindre ces objectifs. Je vais vous donner quelques astuces pour les atteindre plus facilement. »

« Premièrement, il faut avoir des objectifs clairs.

 

« Je veux perdre du poids » n’est pas vraiment un objectif clair, c’est plutôt une intention qui s’effacera au premier obstacle. 

« Je veux perdre 5 kilos dans 7 semaines » est un objectif clair et beaucoup plus ferme. »

« Deuxièmement, notez votre objectif et affichez-le sur un endroit visible tous les jours. De cette façon tous les jours vous le verrez, cela vous le rappellera et cela vous fera tenir. »

« Troisièmement, soyez ferme avec les autres et vous-même.
Lorsque vous changez de style de vie avec de nouvelles habitudes vous subirez peut-être des pressions de votre entourage. 

Vous avez surement déjà entendu « c’est bon ! Ne nous rend pas fou avec ton régime » ou « tu es complètement addict avec ton sport tous les jours ». 

Voici à quoi vous allez peut-être être confronté et il faudra tenir en vous raccrochant à votre objectif.
Un conseil, développez votre leadership personnel pour résister à la pression de votre entourage et donner du sens à vos proches
. Expliquez-leur votre démarche, pourquoi vous le faites et pourquoi cela est si important pour vous.
Ils ne pourront pas rester insensibles. »

 

 

« Dernier conseil, pour atteindre votre objectif de perte de poids, faites-en sorte de ne jamais avoir faim. Lors de vos repas, mangez le plus de légumes rassasiants possibles. 

Lorsque vous avez faim, occupez-vous l’esprit. Souvent, on a faim parce que l’on s’ennuie. Ne restez jamais inactif si vous avez un petit creux. »

Où et quand le retrouver ?

« Je dispense les coachings sur rdv du lundi au vendredi avec une amplitude de 6h à 21h.

Les cours se font à domicile, en extérieur ou en salle, à Gigafit.

Les entrainements durent entre 45min et 2h. »

« Concernant les Coaching individuels, je fonctionne de deux façons différentes.

 

–       A la séance 50€/h

–       Au forfait, qui comprend :

o   une séance d’essai gratuite

o   un programme alimentaire

o   un programme sportif

o   1 ou plusieurs séances en privées par semaine ( à définir)

o   prise de mesure

o   conseils

 

Cet accompagnement est le plus efficace pour atteindre les objectifs.

 

Voici les tarifs liés au forfait :

– 200€ pour une séance privée d’1h par semaine, soit 4h par mois

– 350€ pour 2 séances, soit 8h par mois

– 500€ pour 3 séances, , soit 12h par mois

 

Je fais aussi des forfaits sur 3 et 6 mois avec des avantages. »

Ses actualités et comment la suivre ?

Son mail : bucailleclement@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *